AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre avec la liberté [Alyss x Yume] {SUITE}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alyss Kawashima



Carte d'identité
Je suis lié(e) à : Yume
Je participe à la Battle :: Non
Je suis armé : : /
MessageSujet: Rencontre avec la liberté [Alyss x Yume] {SUITE}   Mar 17 Avr - 13:27

DÉBUT : ICI

Les bras croisés, je marchais d’un pas rapide vers les écuries, Yume sur mes talons. Pas un mot n’avait été échangé. Pourtant une question me turlupinait. Pourquoi ? Pourquoi cette fille ne fait que sourire à longueur de temps ? Franchement. Pourquoi elle s’était ramené à Broken Flower si elle était si heureuse ?

- Ça m’énerve.

J’avais murmuré ça plus pour moi qu’autre chose. Yume ne l’avait surement pas entendue. Et si elle l’a entendue, elle n’a fait aucune remarque dessus. J’ai continué mon chemin. J’avais l’impression de tourner en rond en fait. N’ayant aucun sens de l’orientation, c’est fort possible remarque. Ah ! Je vois l’écurie. Je ne suis donc pas aussi perdue que cela finalement. Les porte étaient grande ouvertes, pas étonnant à quatre heures de l’après midi vous me direz… L’abri qui se trouvait en face de nous était assez imposant, comme tous les bâtiments de ce pensionnat. Bien qu’il ne soit conçut que pour des animaux, il était en bon état. En très bon état même… Je rêve ou il y a même des fenêtres ? D’où les canassons ont besoin de fenêtres maintenant ? [HRP : À tout les fan(e)s de chevaux, ne prenez pas mal le « canasson » D8]

En soupirant, j’ai poussé un peu plus la porte puis j’ai laissé le champ libre à Yume. En lui lançant un sourire qui faisait totalement faux. Tant pis. J’ai observé un peu les races présentes. Des anglos arabes, des camarguais, des purs sangs, des frisons… Frisons qui s’emblaient accaparer l’attention de Yume. Waw. Si j’avais su qu’il suffisait d’un cheval pour qu’elle me fiche la paix, j’aurais eu cette idée lumineuse plus tôt… Je me suis approché de l’un d’eux, un mustang aussi noir que la nuit. Il était vraiment beau. J’ai posé ma main sur son chanfrein d’un œil quelque peut méfiant qui signifiait clairement : « tu me mords, tu passes à la casserole ». [HRP : Ne me frappez paaaas]

Un homme qui semblait être le responsable s’est approché de nous et nous à proposé de monter. Ah non, là je ne crois pas que se soit possible… Non je n’ai pas peur ! Je suis déjà monté à cheval. C’est juste que j’ai pas envie. Bizarrement, j’ai l’impression que la question s’adressait plus à Yume qu’a moi, aussi, je n’ais pas répondu de suite. J’imagine que Yume à dut accepter vu que Bernard –j’ai décidé que l’homme s’appellerait Bernard-, à fait sortir le frison que Yume n’avait pas quitté depuis tout à l’heure. Ce que je n’avais pas prévu, c’est qu’il sorte aussi le cheval avec lequel j’avais eu mon mini échange pour que je monte dessus. Magnifique. J’ai soupiré et, sans même attendre que Bertrand ne me fasse la courte échelle, je suis monté en selle. Yume avait l’air aussi à l’aise que si elle avait fait ça toute sa vie et dirigeait son cheval avec une facilité déconcertante.

En y repensant, son nom me disait vaguement quelque chose. Midorikawa. Ah ! Mon père à parler affaire avec un homme du nom de Midorikawa une fois. Peut être était-ce son père… AH ! Mais attend ! Midorikawa… Yume !! Je m’en souviens ! Elle était là le jour où son père est venu négocier avec le mien ! Tout s’explique ! Elle vient qu’une famille pratiquement aussi riche que la mienne, ce qui justifiait le fait qu’elle soit aussi doué et qu’elle me rappelait quelque chose ! Alyss tu es un génie !

Sauf que c’est ce moment là qu’a choisi le cheval pour se mettre à bouger, du coup j’ai quelque peut perdu l’équilibre. Me rattrapant du mieux que je pouvais à l’encolure du cheval, j’ai réussi à rester en selle. Je rêve ou il me donne l’impression de se foutre de moi ? Tu vas VRAIMENT finir en steak si tu continu, le cheval. Tiens, j’y pense, ça serait peut être pas mal de savoir comment il s’appelle, je vais pas l’appeler « le cheval » éternellement. Me retournant sur la selle, j’ai réussi à déchiffrer l’écriteau m’annonçant que le mustang que je montais s’appelait Hadès. Le faisant avancé, j’ai rejoins Yume dans le paddock. Elle était déjà en train de sauter différents obstacles comme si c’était la chose la plus simple du monde. Je me suis penché à l’oreille du cheval pour lui parler :

- Allez Hadès, on ne va pas laisser ces deux là nous faire faux bond pas vrai ?

Une fois ma phrase terminée, j’ai donné un petit coup sur les rênes et le mustang est partit rejoindre la monture de Yume, sautant quelques obstacles au passage. Un sourire, un vrai cette fois, est apparu sur mes lèvres. Hadès avait le même esprit de compétition que moi, on allait forcement bien s’entendre, puis être au galop me donnais une impression de liberté infinie. C'est un sensation vraiment inouïe que je n'avait pas ressentie depuis longtemps. Tournant la tête vers Yume, je l’ai interpelée :

- Hey Yume ! Une course sa te dit ?


[HRP : Pavé César 8D Chui fière de moi pour une fois 8D
Ce qui s'est passé dans ce post à été fait avec l'accord de Yume~

Et puisque Yume n'avait pas comprit le titre, je vous l'explique :
Cheval = Galop = Vent = Liberté DONC Rencontre avec les chevaux = Rencontre avec la liberté.
Kapiche ?]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yume Midorikawa
Aucun club


Carte d'identité
Je suis lié(e) à : Alyss
Je participe à la Battle :: Non
Je suis armé : : /
MessageSujet: Re: Rencontre avec la liberté [Alyss x Yume] {SUITE}   Mar 17 Avr - 14:45

Alyss marchait d'un pas rapide vers les écuries. Etait-elle aussi pressée que moi ? Peut-être qu'elle aimait les chevaux autant que moi ? Ce serait magnifique d'avoir un point commun avec elle. Peut-être qu'on pourrait devenir amie ? Pendant que je divaguais, je regardais autour de moi pour mémoriser le chemin. Je possède une excellente mémoire visuelle quand je suis motivée. Alors que je détaillais les alentours, j'aperçue l'écurie. Mon excitation monta d'un cran. Les portes étaient ouvertes. Je détaillait le bâtiment. Il était vraiment en bon état. Sauf qu'Alyss restait devant moi et semblait -encore- perdue dans ses réflexions. J'attendais qu'elle se pousse pour entrer, bien que j'avais une furieuse envie de la pousser pour aller admirer l'écurie d'un peu plus près.

Elle s'écarta enfin pour me laisser voir. Mon attention fut vite attirée par les box. Je me figeais quelques secondes. Il y avait de véritables purs sangs, des camargais, on pouvais même apercevoir quelques crinières blondes, des mustangs et... des frisons... Je me dirigeais immédiatement vers eux. Les frisons étaient magnifiques ! J'en repérais un. Mon excitation était à son maximum. Il me regardais calmement, me fixant fièrement. Son oeil reflétait l'intelligence, et je me perdis dans sa contemplation. J'oubliais pourquoi j'étais ici, qui était avec moi, tout. C'était le frison le plus magnifique que j'avais jamais vu. Je restais là à le fixer stupidement lorsqu'un homme interrompit brusquement mes rêveries. Il me demandait si je voulais le monter. Le monter ? Tout de suite ? Je ne pensais pas que c'était possible. Bon en même temps nous étions à Broken Flower et j'avais eu un examen d'entrée un peu spécial. Alors monter un cheval me paraissait tout à fait possible, avec du recul.

Tandis qu'on lui passais un licol, je regardais son nom. Eole. Comme le dieu grec. Eole, le maître des vents. L'homme qui m'avait demandé si je voulais le monter s'adressait maintenant à Alyss. Je décidais de préparer Eole, alors qu'elle me jetait un regard incendiaire. Je ris intérieurement. J'allais chercher avec empressement la selle, le tapis, les guêtres et le filet d'Eole, après l'avoir pansé. Je terminais rapidement et me dirigeais vers la carrière. Elle était elle aussi bien entretenue. Après avoir vérifié qu'il était correctement sanglé, je me mis en selle. Je commençais l'échauffement et vis qu'Alyss regardais l'homme préparer son cheval. Je pensais que venant d'une riche famille elle s'en chargerais elle même. Pas que ce soit mon problème, mais bon.

Après l'avoir suffisamment travaillé, je décidais de sauter quelques obstacles. Je l'amenais bien droit devant le spa [ HRP: C'est une sorte d'obstacle]. Je sentais chaque foulée, chaque détente me rapprocher un peu plus du saut. Je regardais droit devant moi et le laissait faire. Il accéléra. Je le sentais, sous moi, se rassembler pour franchir le spa. Il sauta.
Être entre ciel et terre. Flotter, tout simplement. Une sensation exquise, synonyme de liberté. Un moment si long et pourtant si fugace.
Il se réceptionna. C'était un saut parfait. Je le dirigeais déjà vers un autre obstacle. Du coin de l'oeil je vis qu'Alyss m'avait rejointe et entraînait son cheval, Hadès. Je lui laissait les obstacles, me contentant de détendre Eole.

Etre à cheval est aussi simple que respirer. Enfin pour moi. Mon frère n'aimait pas l'équitation. Cela ne l'à jamais empêché de m'encourager lors des différents concours auxquels je participais.

Je regardais Alyss un sourire éclatant collé sur le visage. Je souris moi aussi. Alors qu'elle approchait son cheval du mien elle s'exclama:

- Hey Yume ! Une course sa te dit ?

-Une course ? Et comment ! Où allons nous ?

Cela fait 2 ans que je n'ai pas couru contre quelqu'un... Espérons que mon esprit de compétition ne s'est pas totalement évaporé...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alyss Kawashima



Carte d'identité
Je suis lié(e) à : Yume
Je participe à la Battle :: Non
Je suis armé : : /
MessageSujet: Re: Rencontre avec la liberté [Alyss x Yume] {SUITE}   Sam 28 Avr - 14:54

-Une course ? Et comment ! Où allons-nous ?

Je suis passée devant. Je savais qu’il y avait une piste qui faisait le tour des écuries en passant par la forêt. Je me suis arrêtée devant Bernard, lui demandant de servir d’arbitre à cette petite course. Il à accepté, disant que je pouvais laisser de coté le « monsieur » et l’appeler Bernard… Alyss, tu es Dieu. Réussir à deviner le prénom du palefrenier du premier coup révèle une intelligence hors du commun. Bernard nous a conduit jusqu’au début du parcours, nous expliquant l’itinéraire et les différents obstacles naturels que nous devrons passer.

Je ne suis placée sur la ligne de départ, Yume a mes cotés. Bernard à donné le signal. On part ensemble, au même moment. Elle me passe devant. Mon esprit de compétition est réveillé. Je ne te laisserais pas gagner Yume. On entre dans la forêt sans pour autant nous y enfoncer trop profondément. Le chemin est bien marqué, il est impossible de ce perdre sur ce chemin donc. J’aperçois la rivière. Le premier obstacle naturel que nous à signalé l’adulte. Hadès quitte le sol, passe l’obstacle, dépasse le cheval de Yume. Pendant quelques minutes, je suis en tête. Nous avons déjà sauté plusieurs obstacles. Troncs d’arbres, branches, rochers… Enfin, nous sortons de la forêt. L’écurie est en vue. Yume arrive à me remonter, pourtant c’est ensemble que nous passons la ligne d’arrivée. Bernard annonce le score. Un ex æquo sur 6 minutes de course.

Hadès était épuisé, ça se voyait. Le cheval de Yume était dans le même état d’ailleurs… Je lui ai desserré la sangle tout en restant sur ma selle histoire de le détendre un peu. Retirant mes pieds des étriers et lâchant les rênes, j’ai laissé Hadès aller au pas. Regardant derrière moi, j’ai vu que Yume faisait de même avec Eole. Mauvaise idée. Hadès s’est emballé et m’a envoyer à terre. Il cabra avant de taper le sol de ses sabots. J’ai réussi à roulé sur le coté avant qu’il ne décide de recommencer en me prenant pour cible cette fois.

Bernard est accouru vers moi, se mettant à genoux à coté. Pendant qu’il m’auscultait rapidement, Yume avait attrapé les rênes et avait réussi à calmer Hadès. J’ai réussi à rassurer Bernard sur mon état physique pour éviter qu’il ne m’envoie à l’infirmerie. Je me suis relevé avec l’aide de l’adulte et je me suis dirigée vers Hadès qui s’était calmé.

Sans regarder Yume, j’ai pris la parole.

- Merci

Je n'avais fait que le murmurer parce que devoir des remerciements à quelqu'un était quelque chose que je ne concevais pas vraiment. Remercier les gens c'est leur devoir quelque chose.

[HRP : C'est pas très long, désolée =/]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yume Midorikawa
Aucun club


Carte d'identité
Je suis lié(e) à : Alyss
Je participe à la Battle :: Non
Je suis armé : : /
MessageSujet: Re: Rencontre avec la liberté [Alyss x Yume] {SUITE}   Sam 28 Avr - 16:14

Elle me fit signe de la suivre. Une course. Rien que d'y penser je sens l'adrénaline monter. En repassant devant les écuries elle demanda à Bernard - le palefrenier - de nous servir d'arbitre. Il nous indiqua le début du parcours. Ça allait donc être un parcours de cross. J'aime le cross, tout est toujours silencieux, ou presque. Ce silence n'est brisé que par le bruit des sabots qui martèlent le sol, à chaque foulée du cheval. Chaque fois que je monte, j'oublie tout et me concentre uniquement sur le parcours. L'équitation me permettais d'oublier.
Me permettais oui. J'ai arrêté depuis la mort de mon frère. Quand je me suis remise à monter, après l'accident, je n'arrivais plus à oublier. D'habitude, mon frère se débrouillait pour me regarder monter. Son absence me rappelait l'accident. Alors j'ai arrêté. Et quelques semaines après je rentrais à Broken Flower. Après "l'examen d'entrée", j'ai eu de nouveau envie de monter. Et j'ai rencontré Alyss, dans son rôle de guide, qui m'a proposé de monter et me voilà prête à faire un cross. Je remarque alors qu'Alyss s'est postée sur la ligne de départ. Je l'imite, me tenant prête.

Bernard doit donner le signal du départ. Je respire lentement, concentrée. L'adrénaline monte, toujours un peu plus.
Le signal est donné. On s'élance au même moment, mais je dépasse Alyss quelques mètres plus loin. Le chemin est bien indiqué. Bien. Au moins je ne risquerais pas de me perdre dans cette forêt. J'aperçois une rivière. Je suppose que c'est notre premier obstacle. J'entends Alyss presser son cheval pour me rattraper. Je laiss un peu de mou à Eole, pour qu'il puisse régler sa foulée. Je saute l'obstacle en premier mais Alyss me dépasse à la réception. Je la laisse la première place. Je n'ai pas envie d'épuiser Eole avant la fin du cross. Alyss toujours en tête, ouvre le chemin. Nous continuons de franchir plusieurs obstacles alors que la course a déjà débuté depuis plusieurs minutes. La vache ! Ce cross est long ! Je ne sais pas si nos chevaux tiendrons l'allure. Au même moment où cette pensée m'effleure l'esprit, l'écurie apparaît.

Hades a ralentit. C'est le moment pour Eole de le dépasser ! Je presse mes talons contre son flanc. J'arrive à la hauteur d'Hades, sans arriver à le dépasser. Nous passons la ligne d'arrivé ensemble. Si la course avait durée quelques mètres de plus, qui sait qui aurait gagné.
Après la course, je desserre la sangle d'Eole et relâche les rênes. J'enlève mes pieds des étriers et les remontent, tout en lui flattant l'encolure. Eole est épuisé. Hadès aussi d'ailleurs. Nous laissons nos chevaux aller au pas.

Je regardais Alyss se détendre. Nah, nah ,nah. Très mauvaise idée. Au même moment, je vois Hadès se cabrer et projeter Alyss à terre. Elle roule sur le côté pour éviter que les sabots d'Hadès ne lui fracassent le crâne. Eole, gagné par la frayeur d'Hadès, commence à s’emballer. Je raccourcis les rênes et presse mes talons contre le flanc d'Eole. Je n'a pas le temps de descendre les étriers. Je galope après Hadès et réussit à lui attraper les rênes. La présence d'Eole semble calmer quelque peu Hadès, aussi, je mets pieds à terre et commence à le caresser, tout en lui murmurant des paroles apaisantes. Je passe les rênes par dessus l'encolure des deux chevaux. Pendant ce temps, Bernard a accouru vers Alyss pour voir si elle n'avait rien. Elle a eu un sacré réflexe. Je parcouru donc les quelques mètres qui nous séparaient à pieds, en tenant les deux chevaux par les rênes.

Elle s'est relevée avec l'aide de Bernard et s'est dirigée vers moi. Elle se planta devant moi et sans me regarder murmura un timide:

-Merci

Je lui tendit les rênes d'Hadès.

-Il n'y a pas de quoi. Tu sais que tu as eu un sacré réflexe tout à l'heure ? Peu de gens auraient eu la présence d'esprit de rouler hors de portée des sabots du cheval. J'espère que tu ne t'es pas blessée.

Je lui tendit les rênes d'Hadès. Et je me souvins. Mais oui ! Mon père avait rencontré son le sien ! Pour... je ne sais plus quoi d'ailleurs. Mais je me souviens qu'il m'avait dit que ces Kawashima avaient une très grande fierté et n'aimaient pas devoir quelque chose à quelqu'un. Le fait que je l'ai aidée lui faisait penser qu'elle me devait quelque chose ? Étrange. Mais je devais éclaircir les choses. Je ne veux pas que notre amitié -ou début- ne sois obscurcie par des malentendus. Aussi je déclarais:

-Ah Alyss. Tu ne me dois rien d'accord ? Je n'ai pas fait ça pour avoir une quelconque faveur de ta part, sous prétexte que tu es une Kawashima.

Je passais les rênes au dessus de l'encolure d'Eole et me remis en selle.

[HRP: T'inquiète pas c'est très bien comme ça ^^]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alyss Kawashima



Carte d'identité
Je suis lié(e) à : Yume
Je participe à la Battle :: Non
Je suis armé : : /
MessageSujet: Re: Rencontre avec la liberté [Alyss x Yume] {SUITE}   Mer 16 Mai - 18:28

J’ai attrapé les rênes que Yume me tendait.

-Il n'y a pas de quoi. Tu sais que tu as eu un sacré réflexe tout à l'heure ? Peu de gens auraient eu la présence d'esprit de rouler hors de portée des sabots du cheval. J'espère que tu ne t'es pas blessée.

Blessée ? Si, je l’étais. Dans mon amour propre. Je pouvais presque sentir les larmes de rage et le rouge de la honte monter. Les larmes n’ont pas coulées. Pleurer devant quelqu’un m’est inconcevable. Et même si il n’y personne d’ailleurs. Pleurer est un signe de faiblesse. Pestant contre moi-même, je me suis un peu éloignée.

-Ah Alyss. Tu ne me dois rien d'accord ? Je n'ai pas fait ça pour avoir une quelconque faveur de ta part, sous prétexte que tu es une Kawashima.

Je n’ai pas eu le temps de répondre, et je n’en ai pas eu l’intention d’ailleurs. Elle est remontée à cheval et moi… Je suis restée là. Les rênes dans les mains à me demandé si je devais remonter ou demander à Bernard de prendre la relève. J’ai plongé mes yeux dans ceux, beaucoup plus grand, d’Hadès.

- Bon. T’es calmé maintenant ? Je vais pourvoir remonter ou tu vas encore me faire un caprice ?

… Me voila en train de parler à un cheval … Je dois être vraiment atteinte ma parole... Quoique, je parle bien à Cheshire. J’ai soupiré tout en reportant mon attention sur Hadès. Je lui ai flatté l’encolure d’un geste résigné avant de remonter prudemment en selle. Mon réflexe de tout à l’heure… C’était seulement mon instinct de survie qui avait dicté ma conduite, pas la raison. J’ai laissé l’équidé se détendre avant de le ramener dans son box.

- Bon. C’est parti.

J’ai commencé à m’occuper un peu d’Hadès. Les chevaux sont des animaux intelligents apparemment. Lorsqu’il m’a vu me placer à hauteur de son épaule avec le cure pied, Hadès qui m’a donné son pied sans faire d’histoire. Bernard est venu me voir pour savoir si je voulais qu’il le fasse. J’ai décliné l’offre d’un signe de tête, en le remerciant tout de même. Il a souris avant de s’éloigner.

D’un coup. Je me suis arrêtée dans ma tache. Pourquoi je le faisais ? Pourquoi je m’abaissais à faire ça alors que se stupide cheval m’a envoyé au sol et à faillit me tuer ? Alors que le responsable m’avait proposé de le laisser faire ? Si j’avais accepté, j’aurais pus m’en aller, Yume aurait bien pus retrouver son chemin toute seule non ? J’ai secoué la tête pour reprendre mes esprits. J’ai jeté un coup d’œil à Yume en passant à l’étape suivante. Je ne l’aimais pas. Elle souriait trop. Beaucoup trop. Pourtant, je ne la déteste pas et elle ne m’indiffère pas non plus. C’est bizarre…

Soupirant, je suis retournée à mon boulot. Maintenant que j’avais dit que j’allais le faire, je ne peux plus de rétracter pas vrai ? Je suis donc passé à l’étrille. Voyant la poussière apparaitre, je suis passée au bouchon et à la brosse douce tout en évitant la tête. Ok ! Fini ! Enfin presque. Je lui ai bandé les jambes pour lui protéger les tendons. Bon. Une bonne chose de faite.

Je suis sortie du box et j’ai été voir où en était Yume. Elle était en train de finir apparemment.

- Quand tu auras fini, tu veux qu’on aille jeter un œil aux autres chevaux ou tu préfères qu’on aille en salle de musique ? Il soit y avoir moins de monde maintenant…


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yume Midorikawa
Aucun club


Carte d'identité
Je suis lié(e) à : Alyss
Je participe à la Battle :: Non
Je suis armé : : /
MessageSujet: Re: Rencontre avec la liberté [Alyss x Yume] {SUITE}   Ven 18 Mai - 9:52

Une fois de retour sur ma selle, je jetais un petit coup d'oeil à Alyss. Elle avait l'air... vexée et très en colère. Mmh je suppose que ce n'est jamais réjouissant de tomber d'un cheval, surtout quand on s'appelle Kawashima. Elle planta ses yeux dans le regard d'Hadès, les rênes toujours à la main. Je l'entendis lui murmurer:

-Bon. T’es calmé maintenant ? Je vais pouvoir remonter ou tu vas encore me faire un caprice ?

S'attendait-elle à une réponse ? Je souris intérieurement: elle semble s'être calmée. Elle lui flatta l'encolure et remonta en selle avec beaucoup de précaution.
Pas mal, pas mal... Peu de personnes arrivent à se remettre en selle si tôt après être tombé et sans faire une crise de nerfs. Sans que ce soit quelque chose d'exceptionnel ce n'est pas à négliger.

Elle dirigea son cheval vers les box et je la suivie, déçue que cette sortie se termine déjà. Je descendis donc à regret et commençais à m'occuper d'Eole. Encore une fois je contemplais ce superbe animal. Je commençais par prendre l'étrille et lui passait lentement sur les flancs, le dos et la croupe sans oublier l'encolure. Je recommençais lentement l'opération avec une brosse douce. Ensuite je lui curais les pieds avec minutie. J'aime m'occuper des chevaux. Et comme je ne sais pas quand j'aurais encore l'occasion de le refaire, je prends mon temps. En même temps, Eole a l'air d'apprécier. Je tâtais doucement ses jambes pour voir si il n'avait rien aux tendons. J'allais commencer à lui graisser les sabots quand Alyss vint me voir.

- Quand tu auras fini, tu veux qu’on aille jeter un œil aux autres chevaux ou tu préfères qu’on aille en salle de musique ? Il doit y avoir moins de monde maintenant…

Elle a déjà fini de s'occuper de son cheval ? Peut-être qu'elle préfère les monter et pas s'en occuper. Tandis qu'elle me parlait, je continuais à étaler proportionnellement la graisse sur les sabots. Une fois cette opération finie, je lui répondis.

-Je lui peigne la crinière et la queue et j'arrive.

Aussi, joignant le geste à la parole je pris un peigne et commençais tranquillement mon ouvrage. Une chance pour Alyss, qui patientait -très peu patiemment- Eole n'avait pas beaucoup de noeuds. Et voilà ! J'ai finis. Je rangeais, les brosses, le cure-pieds, le pot de graisse avec le pinceau et le peigne puis je rejoignis Alyss. Elle attendait toujours ma réponse. Les box ou la salle de musique hein ? C'est le genre de choix que je n'aime pas faire... Les chevaux ne vont pas s'envoler et l'écurie n'a pas l'air d'être très fréquentée. La salle de musique est déjà beaucoup plus populaire. Poussant un soupir de résignation je lui répondis à contrecœur:

-Je te suis à la salle de musique alors, juste le temps de récupérer ma guitare.

J'allais la chercher assez rapidement et me dépêchais de rejoindre Alyss. Une salle de musique. Je sentis l'appréhension monter tout doucement. Cela fait tellement longtemps que je ne suis pas retournée dans une vraie salle de musique. D'habitude j'y allais toujours avec mon frère. A la réflexion je faisais beaucoup de choses avec lui. Mais cela était suffisant pour que mon sourire s'efface et murmurais:

- J'espère qu'il n'y aura personne...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rencontre avec la liberté [Alyss x Yume] {SUITE}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre avec la liberté [Alyss x Yume] {SUITE}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelle joie que celle des retrouvailles ! /Rose/
» [Ruelles] Une rose avec bien trop d'épines [PV: Chi Yume & Victoria Mccroffed]
» Un bon moment en liberté dans le camp avec Mon ami indien. Mais il falait qu'une jument arrive??!( parachute)
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: 
Ecuries
-
Nos partenaires ♥
School Of Pub, forum d'entraide et de formations100
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit