AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi donner un nom à une histoire sans nom ? [PV solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Pourquoi donner un nom à une histoire sans nom ? [PV solo]   Sam 8 Oct - 22:01

[[ parenthèse : désolé, mais je croix que comparé à vous, mon style d'écriture est pitoyable...]]


04 Octobre 2011 : premier jour à BrokenFlower.

Je laissai tombé mon sac à mes pieds, sans émotions. La chambre, n'était pas vide, plutôt pleines de "fringues" de filles, et de garçon (on se demande se qu'elle foutent là d'ailleurs...).
Je regardais... Sans vraiment regarder. La décoration un peut fillette d'un côté et de l'autre sans motifs m'importait peut. Je ne revenais pas de ce qu'il s'était passé avant.
Pousser ma soeur sous une voiture, je l'avais déjà fais. Griffer mon frère jusqu'aux veines, je l'avais aussi déjà fais. Mais planter un couteau dans la gorge d'une petite fille et lui arracher un des vertèbres... je dois avouer que ça ne m'étais jamais venue à l'idée.
Sur le coup, j'ai trouvé ça amusant. Cette soif de sang doit surement venir de mon frère... Ou mon père.
Je baissai la tête sur ma chemise tachée de sang, mais on ne voyait presque plus les rayures bleues qui se croisent. Elle est bonne à jeter ! Si cette fille ne m'avait pas emmené en premier dans ce lycée de malades, je serai surement autre part, dans une pension plus calme, et pas à encore passer mon temps à égorger des enfants !
... Pardon ?
Vous voulez que je vous raconte dans les détailles ce qu'il s'est passé ?
Vous êtes pire que moi...

[ Yeeaaaah ! Flashback !]
- Allez mec ! Sors de la bagnol, on est arrivé à BrokenFlower !
La fille m'arracha du siège de la voiture et me poussa sur les marches du grand bâtiment qui s'élevait devant nous.
... Je n'avais pas mon sac. Le temps de me retourner, la fille me le lanca à la figure en me lançant des insultes très blessante du genre : "gros nuuuul !", suivit du même petit rire flippant et désagréable qu'elle faisait si bien.
Quand nous entrâmes par l’immense porte du lycée, nous fûmes accueillit par une femme de taille moyenne, portant des lunettes, et ses cheveux bruns étaient coiffés par un simple chignon qui tenait par un stylos.
Je la regardais, la fille la regardais avec beaucoup plus de confiance que moi, et la femme nous rendait un large sourire aussi menaçant que bienveillant.
- Hehe ! Je te rapporte un mec cette fois ! S'écria la fille à côté de moi en me donnant un tape dans l'épaule.
Je fis un mouvement bref, mais brusque pour lui faire comprendre que je n'étais pas un jouet, mais ça ne fis qu'accentuer son rire démoniaque...
- Mmmmh... Il ma l'air parfait. Conduis-le là où tu sais.
La femme se retourna d'un pas posé et partit dans le sens contraire qu'elle nous avait indiqué.
- OUI MADAAAAMEUH !!! Lança la fille en se rapprochant le plus possible de mon oreille.
Elle me prit la main et tira jusqu'au bout du couloir. Elle marchait vite. Elle était précée. A plusieurs reprises, j'ai voulus l'arrêter, juste par plaisir d’ennuyer cette gamine qui se prenait pour ma mère !
Mais plus on se rapprochait de la salle où je devais être emmené, plus j'entendais des cries d'enfant apeurés. Cette fois, je voulais vraiment m'arrêter. J'ai commencé à lui tiré dessus, à lui supplier de s'arrêter, d'au moins m'expliquer ce qu'ils allaient faire de moi... Elle s'arrêta brusquement et je rentrai dans elle. Elle me repoussa, et me fixa longuement.
Elle me fixait froidement, à glacer le sang.
Je compris qu'il fallait que j'arrête de parler pour ne pas prendre une claque
- Ok, j'arrête, continue.
Elle recommença sa course en me traînant, en entendant maintenant distinctement les cries, elle se remit à rire.
Une fois arrivé à la salle, la femme qui nous avait accueillit était là, avec le même sourire.

Comment était-elle arrivée ici ?! Elle était peut-être passé pendant que nous nous étions arrêté...
Les cries de l'enfant s'étaient arrêté, et ma respiration aussi.
On me fit entrer dans la salle. C'était une petite fille, et elle ne devait pas avoir plus de dix ans. Elle était ligotée autour d'une chaise, et un morceau de scotch assez épais.
Je dois l'avouer, elle était vraiment mignonne.
La fille ricana, et la femme me tendit un couteau, bien aiguisé.
Le couteau avait déjà servit. Il restait près du manche quelque traces de sang séché. Je regardais la femme en levant un sourcil. Elle insista d'un geste bref.
-Tue-la.
J'ai levé le deuxième sourcil.
-pardon ?
-Tue-la mec ! T'as pas entendue ce qu'elle vient de te dire ? Rétorqua la jeune fille en crachant à mes pieds.
Je souriais. Quelle ironie. J'étais censé ne pas avoir le droit de faire de meurtre, et là, on m'y obligeait.
J'arrachai le couteau des mains de la femme et me tournai vers la petite condamnée. Elle n'était plus aussi belle avec ces yeux déformés par la peur. Ça m'a fais encore plus sourire. Je voyais exactement comment elle allait mourir. Et pour tout vous dire...
J'étais impatient de commencer.



- Bienvenue à BrokenFlower Lewiss Kaiju ♥
Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi donner un nom à une histoire sans nom ? [PV solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'histoire sans fin
» Histoire sans queue ni tête
» [Menue-tâche] Histoire sans parole… ou presque. (Kinimo)
» L'histoire sans fin...
» L'histoire sans queue ni tête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: 
No 001
-
Nos partenaires ♥
School Of Pub, forum d'entraide et de formations100
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit